Rush des investissements indiens en Afrique (Les Afriques n°143 du 16/12/2010)

Les industriels indiens vont négocier directement avec leurs homologues africains. Bloomberg assure que, ces cinq dernières années, 85 acquisitions et prises de participations ont été réalisées par les entreprises indiennes en Afrique. Les investissements ont atteint 16 milliards $, dans des secteurs très variés allant de l’énergie aux biens de consommation, en passant par l’industrie du ciment ou du textile. Ils vont du rachat des activités africaines du géant koweïtien de la téléphonie mobile Zain par l’indien Bharti Airtel, en juin dernier (9 milliards $), à Godrej Consumer Products, un groupe spécialisé dans les produits cosmétiques à bas prix, qui a acquis le fabricant de savon nigérian Tura, en passant par Tata Hispano, filiale du géant Tata Motors (présent dans l’offshoring au Maroc), spécialisé dans la conception et la commercialisation de bus, qui a annoncé plus de 10 millions $ dans une chaîne d’assemblage pour augmenter sa production et ses exportations vers l’Afrique subsaharienne. Citons également la modernisation de la ligne de train Dakar-Thiès, ou encore Arcelor Mittal au Sénégal, pour l’exploitation des mines de fer (900 millions $).

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :