Un nouveau diesel vert au Kenya (Les Afriques n°151 du 03/03/2011)

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) et ses partenaires ont participé, vendredi 18 février au Kenya, au lancement d’un diesel moins polluant, avec une teneur en soufre réduite. Mais, c’est lundi 21 février à Nairobi que le PNUE a présenté un nouveau rapport démontrant que l’économie verte prolonge le développement durable en rétablissant l’équilibre entre l’économique, le social et l’environnemental. Achim Steiner, directeur exécutif du PNUE, a souligné ce type de partenariat, dont l’objectif est de réduire les niveaux de soufre dans les carburants de transports en Afrique. Le Partenariat pour des carburants et des véhicules propres (PCFV) est une initiative mondiale visant à promouvoir des carburants plus propres et plus efficaces pour les véhicules dans les pays en développement. Alors que de nombreux pays développés ont déjà établi des normes pour arriver à une teneur en soufre dans le carburant diesel de 10 parties par million (10 ppm), les niveaux de soufre dans certains pays en développement s’élèvent jusqu’à 10.000 ppm, indique le PNUE. Grâce à cette initiative, le Kenya a établi un nouveau standard de 500 ppm, le niveau le plus bas de toute l’Afrique de l’Est.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :