Kenya : une station-service kenyane assigne Shell à lui verser 112 millions de shillings (Les Afriques n°158 du 21/04/2010)

Alykhan Hussein, directeur de la station-service Kileleshwa, a rappelé la semaine dernière que la Kenya Shell Ltd, filiale de la multinationale, qui a cessé ses activités au Kenya, ne lui a toujours pas réglé les 112 millions de shillings, à titre de dommages et intérêts, ordonné par le Tribunal. Me Joseph Wagara, avocat de cette station-service, a alors demandé au tribunal de commerce d’émettre une ordonnance obligeant la filiale kenyane de Shell de s’acquitter d’urgence de cette somme pour régler le différend. Il est vrai que Shell, qui a décidé un plan de retrait global, est en train de se départir de l’ensemble de ses activités et actifs au Kenya. Seulement, la station-service Kileleshwa, qui a investi plus de 13 millions de shillings, d’après le directeur général, tient à être dédommagé. L’affaire, aujourd’hui devant le juge Muga Apondi, qui comprend des documents où sont cités Patrick Nyoike, du Bureau du Premier ministre kenyan, et Jimmy Mugerwa, président de Shell Kenya, est toujours en cours.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :