Kenya : CBK à l’assaut de la fraude (Les Afriques n°161 du 12/05/2011)

Stephen Mwaura, chef du système national de paiement à la Banque centrale du Kenya (CBK), a déclaré jeudi 5 mai que des enquêtes ont prouvé la hausse des cas de fraude par des employés de banque. Pour élucider ce phénomène et atténuer les cas de malversations, le régulateur du secteur bancaire a demandé un audit des systèmes automatisés de paiements opérés par les banques commerciales. Déjà, mardi 3 mai, le rapport financier publié par le cabinet Deloitte faisait état d’un triplement de la fraude bancaire, qui a atteint environ 3 milliards de shillings en 2010, soit à peu près 4% de la rentabilité totale du secteur. Pour ce cabinet d’audit, la plupart des fraudes se sont réalisées sur le système Real Time Gross Settlement (RTGS), qui traite tous les paiements bancaires à partir d’un million de shillings.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :