Projet d’un oléoduc Kampala-Kigali-Bujumbura (Les Afriques n°162 du 19/05/2011)

D’après un communiqué de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC), les trois pays enclavés que sont l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi, envisagent de construire, via cette organisation, un oléoduc. Patrick Nyoike, secrétaire permanent au Ministère kenyan de l’énergie, l’a confirmé au cours d’un atelier régional, mardi 10 mai à Mombasa au Kenya. L’EAC a obtenu de la Banque africaine de développement (BAD) un don de 600.000 $ pour l’étude de faisabilité de la construction de cet oléoduc, a-t-il ajouté. Il est utile de noter que l’approvisionnement en produits pétroliers, aussi bien de l’Ouganda, du Rwanda que du Burundi, ainsi que de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), dépend des ports de Mombasa au Kenya et de Dar es-Salaam en Tanzanie. Ces produits sont généralement transportés par camions-citernes, sur des routes parfois en très mauvais état. Pour le secrétaire permanent au Ministère kenyan de l’énergie, l’objectif est de relier Kigali par un pipeline à partir de Kampala (Ouganda), qui permettra l’accès aux produits pétroliers depuis une raffinerie envisagée en Ouganda, et de la raffinerie de Mombasa (Kenya).

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :