Une baisse plus nuancée des subventions des denrées de base au Mozambique (Les Afriques n°162 du 19/05/2011)

Antonio Cruz, directeur de l’analyse politique au Ministère mozambicain de la planification, a récemment déclaré que le gouvernement de son pays est de nouveau tenté de réduire les subventions des aliments de base et services essentiels. Cependant, cette fois-ci, son approche sera plus nuancée afin d’éviter que les protestations et manifestations de 2010, liées au coût élevé de la vie, ne se reproduisent. L’exécutif a confirmé que les subventions sur le carburant, le pain et le riz, qui représentent un coût estimé à plusieurs millions de dollars, seront progressivement supprimées, d’ici la fin de juin 2011. Pour mémoire, au moins treize personnes avaient été tuées lors des troubles de septembre 2010 dans la capitale, Maputo, après l’annonce par le gouvernement de la cessation immédiate de toutes les subventions. Il est vrai qu’elles avaient été réintroduites presque immédiatement. Déjà le 21 septembre 2010, l’Etat révélait que les boulangers recevraient une subvention de 200 meticais (environ 6,60 $) pour chaque sac de 50 kg de farine de blé. Entre autres mesures d’allègement du coût de la vie, il a été décidé de réduire de moitié les frais de raccordement de l’eau pour les ménages à faible consommation, de fournir gratuitement l’électricité aux ménages consommant moins de 100 kWh.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :