Au Mozambique, moins de 17% des terres arables sont exploitées (Les Afriques n°163 du 26/05/2011)

Sur les 8 millions d’ha de terres potentiellement arables dans la province centrale du Zambèze, au Mozambique, seuls quelque 1,3 millions d’ha, soit à peine 16,3%, sont exploités à des fins agricoles et d’élevage. Un récent rapport du gouvernement provincial, présenté au président Armando Guebuza, est revenu sur cette sous-exploitation. D’ailleurs, cette province, qui dispose de 416.000 ha potentiellement irrigables, ne dispose actuellement que de 12 581 ha avec des infrastructures d’irrigation. En termes de production céréalière, il est ressorti de ce rapport que la production au Zambèze a diminué de 21,4% en 2010 en glissement annuel. Les professionnels ont imputé cette chute de la production à l’insuffisance des précipitations, qui a entraîné la perte de plus de 119.000 ha, principalement de maïs et de riz, dans les districts de Maganja da Costa, Chinde, Morrumbala et Mopeia.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :