Promotion de l’irrigation dans la production du thé tanzanien (Les Afriques n°164 du 02/06/2011)

Afin de stimuler la production de thé en Tanzanie, les experts conseillent de mettre en place des systèmes d’irrigation dans les fermes. A défaut, et compte tenu de la sécheresse, le pays risque de ne pas atteindre ses prévisions de production de thé, tablant sur une croissance de +8,6% cette année. Pour ce pays, quatrième exportateur de thé en Afrique, la production de cette année pourrait chuter et ne se situer qu’à 32.000 tonnes à fin juin, comparativement à une prévision de 35.000 tonnes. Mais justement, Emmanuel Simbua, directeur de recherche au Tea Research Institute de Tanzanie, a défendu que l’installation d’infrastructures d’irrigation supplémentaires pourrait booster de manière significative la production du pays. A noter que quelque 500 ha sont sous ce système, ce qui fait du reste l’une des plus grandes surfaces irriguées au monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :