Des rejets nocifs de Glencore en Zambie (Les Afriques n°165 du 09/06/2011)

La plus grande fonderie de cuivre d’Afrique se trouve à Mufulira en Zambie. Aujourd’hui, les rejets de dioxyde de soufre et d’acide sulfurique entraînent une importante pollution qui cause des problèmes pulmonaires, de peau et des cancers aux habitants de la région. Pour mettre un terme à une telle exploitation du cuivre, l’économiste zambien Savior Mwambwa, soutenu par une ONG française, compte faire condamner Glencore. Il rappelle pourtant que cette société de négoce de matières premières a bénéficié d’un prêt environnemental de 48 millions d’euros de la part de la BEI (Banque européenne d’investissement) en 2004. Déjà, en avril dernier, un procès avait été intenté par cinq ONG contre la multinationale pour violation des principes de l’OCDE.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :