Mise en garde de la Zambie contre les exploitants illégaux de manganèse à Luapula (Les Afriques n°165 du 09/06/2011)

Le gouvernement zambien menace de sanctions sévères les exploitants illégaux de manganèse qui ont inondé Mansa. Outre la réglementation de cette branche, la Zambie se soucie de maintenir l’ordre dans les activités minières dans la province de Luapula. Jazzman Chikwakwa, sous-ministre zambien du Développement des mines et des minerais, a soutenu que la province de Luapula disposait « d’un potentiel pour devenir un autre Copperbelt ». Ce sont là « autant de raisons pour lutter contre toutes activités minières illégales ». Dans tous les cas, à l’issue de sa tournée dans le district de Mansa, Jazzman Chikwakwa a avoué « une collaboration franche avec d’autres groupes d’intérêt pour lutter contre l’informel dans la branche et mettre de l’ordre dans l’exploitation des minéraux dans la province ». Poussant un peu plus loin, son raisonnement, il a souhaité que « les ressources de la province de Luapula puissent être exploitées d’une manière ordonnée et systématique, afin que les recettes déduites puissent améliorer le niveau de vie des populations, en termes de routes, d’hôpitaux et d’écoles.»

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :