Relance du tourisme burundais (Les Afriques n°167 du 23/06/2011)

Classé premier exposant du continent africain, en mars dernier, à la Foire internationale du tourisme de Berlin, le Burundi est en train d’envisager des mois de juillet et août sous de bons auspices. Les principaux tours opérateurs et voyagistes sont en train de nouer des partenariats avec les ambassades et des hauts commissariats des pays de l’EAC (East African Community). D’ailleurs, ils ont organisé, samedi 18 juin à Montréal, leur premier Salon du tourisme africain. Cette année, le Burundi compte miser sur ses quatre parcs réputés, à savoir celui bordant le Lac aux Oiseaux Rwihinda, le parc naturel de Mwishanga, agrémenté des chutes de Karera, le parc naturel de Nyakazu d’où part la « Faille des Allemand », et le Parc National de Kibira, un ancien domaine naturel important à l’époque du Royaume de l’Urundi, avec quelques 98 espèces de mammifères, une dizaine d’espèces de primates, et quelque 200 espèces d’oiseaux. A l’instar de ses voisins de l’EAC, le Burundi compte investir sur ce créneau. Le Kenya, actuellement leader sur ce marché régional, investit 15 millions $, l’Ouganda 1,5 millions $, la Tanzanie et le Rwanda environ 2 millions $ chacun.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :