Le sommet de la SADC à Sandton, point de départ du premier marché unique africain (Les Afriques n°167 du 23/06/2011)

Placé sous le thème, « Vers un marché unique », le 2ème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), tenu à Sandton (Afrique du Sud), a pris fin la semaine dernière. A l’issue des travaux, la création d’un marché unique à même d’améliorer les conditions de vie des populations, est envisagé dans les cinq prochaines années. C’est ce qui est ressorti des propositions des différents représentants du marché commun d’Afrique orientale et australe (COMESA) et de la Communauté d’Afrique orientale (EAC), soit la moitié de l’Union africaine. Ce fut aussi l’avis de Georges Chicoty, ministre angolais des Affaires étrangères. Un tel espace qui regrouperait 26 Etats, compterait un ensemble de 600 millions d’âmes et un produit intérieur brut (PIB) de près d’un trillion de dollars. D’après le communiqué final, l’établissement de la Zone de libre-échange (ZLE) tripartite élargira le commerce interrégional en créant un marché plus ample, améliorera les flux d’investissement, augmentera certes la concurrence, mais développera l’infrastructure interrégionale.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :