Les TIC pour infléchir la courbe des accidents de la route (Les Afriques n°169 du 07/07/2011)

Shamsi Vuai Nahodha, ministre tanzanien de l’Intérieur, a précisé, samedi 25 juin, que le gouvernement avait décidé d’utiliser la technologie de l’information et des communications (TIC) pour lutter contre les accidents routiers. Aux acteurs du transport, il a révélé le même jour que le Comité national de sécurité routière se réunira bientôt pour discuter de la technologie adéquate à acquérir pour ce faire. Si la Tanzanie a modifié la loi de la sécurité routière en 1996, pour exiger que tous les bus soient dotés de tachygraphes et autres régulateurs de vitesse, afin de réduire les accidents de la route, les gadgets ont été trafiqués pour augmenter la vitesse. En conséquence, le nombre d’accidents s’est accru (926 accidents d’autobus, il y a eu 332 décès et 1833 blessés). Pire encore, durant les quatre premiers mois de cette année, sur 8164 accidents, il a été compté 1126 morts. Aujourd’hui, l’Association des propriétaires d’autobus (Taboa) a signé un contrat avec la société uTrack, basée à Arusha, pour installer un système de suivi des autobus.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :