Kenya Airways scrute le ciel Burkinabé (Les Afriques n°169 du 07/07/2011)

La compagnie aérienne Kenya Airways, poursuit l’expansion de son réseau sur le marché ouest-africain. Après une baisse de son chiffre d’affaires enregistrée entre 2007 et 2008, et une flotte renforcée de 32 appareils, Kenya Airways va à l’assaut du ciel burkinabé à compter du 15 juillet prochain.

Membre de l’alliance SkyTeam, la compagnie kenyane, l’une des plus prospères du continent africain, passe à l’offensive. Ouagadougou, capitale du Burkina, sera desservie par un Boeing 737-800 de la compagnie aérienne depuis le terminal de Nairobi, via une rotation deux fois par semaine.

Confrontée ces dernières années à la rude concurrence sur le marché ouest-africain que lui imposent d’autres compagnies qui y opèrent, comme Aigle Azur, Brussels Airlines, Royal Air Maroc, Asky Ethiopian Airlines et tout récemment l’arrivée en force de la compagnie aérienne Senegal Airlines, Kenya Airways a annoncé en grandes pompes, à Nairobi, la réception de nouveaux appareils de type Dreamliner et Embraer, et engagé le pari d’être parmi les compagnies les plus performantes du secteur aéronautique pendant la période 2011-2012.

Dépréciation du dollar. Plombée par la dépréciation du dollar et par le crash d’un de ses appareils à quelques encablures de l’aéroport international de Douala (capitale économique du Cameroun), la compagnie aérienne revient de loin. Depuis début 2010, elle respire la santé financière avec un chiffre d’affaires atteignant 1,4 milliard de dollars. A travers cette nouvelle desserte, la capitale du Burkina devient la 55ème liaison de l’alliance SkyTeam dont les appareils desservent aujourd’hui plus de 50 destinations dans le monde et qui affiche des ambitions sérieuses d’atterrir dans toutes les capitales africaines. Les autorités de la compagnie aérienne ont placé haut la barre en avril dernier à travers un plan d’investissement audacieux et une charte d’entreprise novatrice et responsable. L’Afrique de l’Ouest y occupe une place centrale avec des parts de marché avoisinant les 18,7%.

Ismaël Aidara

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :