Taux de croissance à 8% au Zimbabwé (Les Afriques n°169 du 07/07/2011)

La Banque africaine de développement (BAD) revoit un peu à la baisse les prévisions de croissance du Ministère zimbabwéen des finances. Au lieu des 9,3% trop optimistes, elle table sur une croissance de 7,8% à fin 2011. Cette estimation reste tout de même au dessus de celle du Fonds monétaire international, qui a projeté une hausse de seulement 5,5%. C’est du moins ce qui ressort de la revue économique mensuelle sur le Zimbabwe de la BAD. Dr Mahamudu Bawumia, représentant résident de la BAD au Zimbabwe, a tout de même attiré l’attention sur le fait que l’environnement actuel soit maintenu et que les vulnérabilités économiques soient éliminées. Dans tous les cas, pour les analystes de cette institution financière internationale, ce pays, qui figure parmi les 10 premiers pays à plus forte croissance en Afrique en 2011, a continué de montrer des signes de forte reprise. Cette croissance économique serait portée par les secteurs minier et agricole. L’économie zimbabwéenne a progressé de 8,1% en 2010, portée par une stabilité macroéconomique et la réanimation des secteurs clés de l’économie.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :