Les assureurs rwandais ciblent l’import (Les Afriques n°170 du 14/07/2011)

Dans un pays où le taux de pénétration de l’assurance s’élève à 2%, le gouvernement vise 10% en 2020 pour encourager l’épargne et à augmenter les investissements à long terme, une tentative d’augmenter les revenus des compagnies d’assurances au Rwanda est en cours. Elle entend stimuler le taux de pénétration des assurances par l’exigence des compagnies d’assurances locales d’assurer localement les importations. Pour Bernardin Kubwimana, secrétaire exécutif de l’Association des assureurs du Rwanda (ASSAR), la Rwanda Revenue Authority devrait rendre obligatoire le fait que toutes les importations soient localement couvertes, afin de renforcer les revenus des compagnies d’assurances locales et de booster un tant soit peu la croissance de l’économie. S’appuyant sur le fait que 70% des produits consommés sont importés, il a soutenu que toutes les importations étaient censées être assurées. De son avis, le manque à gagner est énorme pour le Rwanda, d’autant plus qu’il y a des primes d’assurance élevées de marchandises, en raison de la piraterie, qui font perdre de l’argent.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :