Kagamé en VRP (Jeune Afrique n°2645 du 18/09/2011)

Pour la première visite du président rwandais, Paris et Kigali étaient bien décidés à ne pas faire de vagues. Et à parler économie.

Surtout, éviter les sujets qui fâchent. Pour sa première visite officielle en France, du 11 au 13 septembre, le chef de l’État rwandais s’est appliqué à regarder vers l’avenir. « Avec Nicolas Sarkozy, on travaille ensemble pour voir comment échapper à l’Histoire », a-t-il expliqué aux 3000 membres de la diaspora rwandaise réunis à Aubervilliers (banlieue parisienne).

Accueilli sur le tarmac par… David Douillet, secrétaire d’État en charge des Français de l’étranger, Paul Kagamé a donc choisi de ne pas se formaliser. L’absence du ministre français des Affaires étrangères, mis en cause par une commission d’enquête rwandaise sur le génocide de 1994 ? Pas grave non plus. Alain Juppé n’est pas son homologue. Et les protestations de certains députés et ex-militaires français à l’annonce de sa venue ? « II y a davantage de personnes dans nos deux pays qui sont intéressées et qui approuvent la normalisation de [nos] relations », rétorque-t-il dans les colonnes de Libération après avoir, devant la diaspora, qualifié ce type de réticences de « misérables ».

Satisfait. Le 12 septembre, à l’Institut français des relations internationales (Ifri), le président rwandais a donc vanté les bonnes performances de son économie, écartant les accusations de violations des droits de l’homme. Déjeuner à l’Elysée avec Nicolas Sarkozy, en présence notamment d’Henri de Raincourt (Coopération) et de Claude Guéant (Intérieur). Rencontre avec des entrepreneurs français conviés au Ritz. Paul Kagamé est reparti satisfait, moins dérangé par les quelques dizaines de manifestants (rwandais et congolais) qui ont protesté contre sa venue qu’interloqué par les révélations d’un Robert Bourgi. « La France ne paraît pas aller très bien », confiait, dubitatif, un ministre de sa délégation.

Anne Kappès-Grangé

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :