Total se renforce dans l’est de l’Afrique (Les Afriques n°172 du 29/09/2011)

Avec l’acquisition de 40% dans cinq permis offshore (au large) du bassin de Lamu, au Kenya, annoncée mercredi 21 septembre, le géant pétrolier français Total se positionne davantage dans la côte Est africaine. Marc Blaizot, directeur exploration de Total, trouve que les découvertes déjà réalisées dans l’offshore au Mozambique et en Tanzanie ouvrent des perspectives très prometteuses dans cette région. Total, qui ne produisait jusqu’à présent du pétrole que dans l’ouest africain, va développer sa présence en exploration-production dans les pays d’Afrique de l’Est. Associé à l’américain Anadarko, qui conservera 50% dans ces permis kenyans et son rôle d’opérateur, le groupe français va diversifier dans la sous-région, une activité ancienne qui n’était réservée qu’aux activités de distribution de produits pétroliers avec un réseau de 165 stations. D’ailleurs, il a renforcé le leadership de son réseau dans le commerce général, les lubrifiants, le GPL et l’aviation, après la reprise des activités de Chevron en 2009.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :