Djibouti-Ethiopie : enfin branchés ! (Jeune Afrique n°2648 du 09/10/2011)

Après deux mois d’essais réussis, l’interconnexion électrique entre les deux pays est devenue effective. Objectif : améliorer l’accès au réseau et alléger la facture des consommateurs djiboutiens.

L’événement est d’importance. Aussi est-ce accompagné de dix-sept de ses ministres que Mélès Zenawi, le chef du gouvernement éthiopien est arrivé àDjibouti, le 5 octobre, afin d’inaugurer avec Ismail Omar Guelleh, le président djiboutien, l’interconnexion électrique entre leurs deux pays. « Il s’agit d’atténuer de manière significative le coût de la facture énergétique qui pèse autant sur la compétitivité de nos économies que sur le niveau de vie de nos ménages », a déclaré Ismaïl Omar Guelleh lors de la cérémonie. Principal objectif : améliorer l’accès des populations à l’électricité à des coûts abordables, par le biais de la coopération régionale.

Fondée sur l’énergie hydraulique, la ligne de transport de l’électricité a été mise en exploitation en mai, pour une période d’essai de deux mois. « C’est une réussite, puisqu’il n’y a eu aucun délestage, un problème pourtant récurrent pendant la période d’été et qui fait souffrir la population », assure un proche de Guelleh.

Entre la mise en service et le 30 septembre, 85 millions de kWh ont été acheminés vers Djibouti, et 130 millions de kWh devraient l’être d’ici au 31 décembre. « Sur l’année 2011, cela représente 33 % de notre consommation, se félicite Djama Ali, directeur de l’Électricité de Djibouti (EDD). En 2012, nous comptons recevoir 250 millions de kWh, voire 300 millions, ce qui couvrirait 75 % de nos besoins. »

Vaste chantier. Le projet, dans les cartons depuis la première étude de faisabilité en 1989, a été relancé par Ie président Guelleh en 1999, lors de sa première élection. Les travaux ont débuté en 2006. La Banque africaine de développement (BAD) a financé en grande partie (entre 80% et 90 %) les 65 millions de dollars (48,5 millions d’euros) qu’a coûté le vaste chantier.

Cependant, les Djiboutiens ne verront pas leur facture baisser immédiatement. « l’allègement des charges interviendra par paliers dans les prochains mois », promet Djama Ali sans pour autant préciser le montant de la réduction, qui serait « en négociation ». Si, du côté éthiopien, sept autres interconnexions sont prévues avec les pays voisins, Djibouti compte à terme acquérir son indépendance énergétique en misant sur son potentiel géothermique et sur l’énergie solaire.

Justine Spiegel

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :