7% d’augmentation des recettes du tourisme les dix dernières années en Afrique (www.africanmanager.com du 26/10/2011)

Les recettes du tourisme ont augmenté de 7% durant les dix dernières années en Afrique, selon les documents de base de la septième session du Comité de sécurité alimentaire et le développement durable, qui se tient à Addis-Abeba.

Selon ces documents dont la PANA a obtenu copie, « le tourisme est l’une des activités émergentes les plus florissantes d’Afrique et ses recettes ont augmenté de 7% durant les dix dernières années et les dépenses totales dans le monde ont dépassé 40 milliards de dollars américains en 2010 ».

Outre qu’elle permet de créer de nombreux emplois et d’augmenter les recettes en devises, le tourisme est également un moyen de renforcer l’infrastructure et de favoriser la coopération et l’entente entre les peuples à travers le monde. Il est devenu un moyen pour de nombreux pays d’améliorer leur revenu tout en valorisant leur patrimoine national, indique-t-on.

Le tourisme africain s’appuie sur la riche biodiversité et la variété des paysages du continent qui constituent autant d’atouts supplémentaires pour le développement durable.

Le tourisme est considéré comme un moyen de renforcer la croissance économique et le développement et d’améliorer l’image du continent à travers le monde. La contribution de l’industrie touristique au Produit intérieur brut (PIB) et aux recettes d’exportation de nombreux pays africains s’est améliorée durant la décennie écoulée.

D’après l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), le nombre de touristes qui ont visité l’Afrique est passé de 37 millions en 2003 à 63 millions en 2010 et a augmenté à un rythme plus rapide que dans le reste du monde durant la même année. La contribution du secteur des voyages et du tourisme à la création d’emplois, notamment les emplois indirects, devrait augmenter de 2,5% par an pour atteindre 2.764.000 postes d’ici 2021, contre 2.167.000 en 2011, soit 12,6% de la main-d’œuvre totale.

En Afrique particulièrement, la contribution de ce secteur à la création d’emplois entre 1990 et 2011 a été considérable, mais plus marquée en Afrique du Nord qu’en Afrique subsaharienne. La contribution du tourisme à la création d’emplois a augmenté dans 37 pays sur les 41 pour lesquels des données sont disponibles.

En revanche, elle a baissé au Nigeria, au Congo et au Gabon, mais est restée constante au Tchad. En 2011, les plus fortes progressions ont été enregistrées respectivement aux Seychelles (56,4%), au Cap-Vert (39,5%) , à Maurice (29,7%) et en Namibie (26,6%) et les plus faibles en République démocratique du Congo (1,6%), au Congo (1,7%) et au Nigeria (1,9%).

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :