Les couches vulnérables négligées par les assureurs tanzaniens (Les Afriques n°181 du 01/12/2011)

Au cours de la 14ème Journée annuelle des assurances, organisée du 18 au 20 novembre à Dar es-Salaam, Elizabeth Nyambibo, secrétaire permanente adjointe au Ministère tanzanien des finances et des affaires économiques, a déploré que les populations démunies ne bénéficient pas assez des régimes de couverture, pour réduire les risques auxquels elles sont confrontées. En l’absence de produits dans la branche micro-assurance, ces couches vulnérables sont réduites à écouler leurs actifs, tels que le bétail, en cas de coup dur. Aujourd’hui, « le gouvernement et les compagnies d’assurance tanzaniennes ont pris le parti de renforcer leurs actions pour établir une pratique d’assurance agricole et sur l’élevage, déjà en pratique dans les pays voisins », a indiqué la représentante du Ministère des finances. Il est question d’accroître le taux de pénétration de l’assurance, afin d’améliorer sa contribution à l’économie et aux efforts nationaux, pour lutter contre la pauvreté.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :