Sud-Soudan : appel chinois à la résolution du conflit pétrolier (Les Afriques n°182 du 08/12/2011)

Les gouvernements respectifs du Soudan et du Sud-Soudan ont été invités, mardi 29 novembre, par la Chine à régler sans délai le différend qui bloque les exportations de pétrole. Après un conflit sur les frais de transit avec le Sud-Soudan, Khartoum a bloqué, lundi 28 novembre, le trafic, paralysant ainsi deux chargements respectifs d’un million de barils et de 600.000 barils. Hong Lei, porte-parole du Ministère chinois des affaires étrangères, a confirmé mardi que son pays trouve qu’une production pétrolière régulière profite à la fois au Sud-Soudan et au Soudan. Ce pays, qui se pose en médiateur, importe 5% de la production sud-soudanaise de pétrole, et a injecté plusieurs milliards $ dans le développement de champs pétrolifères, dont 80% se situent au sud, notamment avec la China Petroleum Corporation (CNPC). Aujourd’hui, la Chine souhaite que les deux parties gardent leur calme, et qu’elles fassent preuve de retenue pour adopter une approche flexible et pragmatique à même de leur permettre de résoudre ce conflit.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :