Interruption des activités à Ichimpe Mine en Zambie (Les Afriques n°185 du 12/01/2012)

Wilbur Simuusa, ministre zambien des mines et des ressources naturelles, a déclaré, le 3 janvier à Kitwe, que la mine d’Ichimpe Kalulushi ne sera autorisée à reprendre ses activités, faute d’une présentation de l’étude d’impact environnemental (EIE). Cette dernière devrait être soumise à l’approbation de l’Agence de gestion environnementale de Zambie (ZEMA). S’il existe des manquements, alors ils doivent être tous réglés avant une quelconque reprise du des opérations, a martelé le ministre de tutelle. D’ailleurs, Ichimpe doit aussi présenter son plan d’exploitation minière, antérieur à l’exploitation effective, qui, entre autres prévisions, contenait une production de 35.000 tonnes de cuivre et 2000 tonnes de cobalt par an, et aurait dû être en pleine capacité en 2014. Aujourd’hui, cette mine semble prête à régler en totalité les manquements avec le département zambien des forêts, a ajouté ce responsable. Quoiqu’il en soit, le gouvernement actuel entend abroger l’autorisation d’exploitation du groupe minier chinois Zhonghui, qui avait commencé ses activités sans l’approbation de la ZEMA et du Conseil environnemental de Zambie), après de présumées pressions politiques dans l’ancienne équipe gouvernementale.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :