Tour d’horizon des bourses est-africaines (Les Afriques n°186 du 19/01/2012)

Nairobi. L’indice composite (NSEASI) a cédé 1,4% en fin de semaine. L’emprunt obligataire de 119,5 milliards de shillings lancé par le Trésor kenyan ne connaît pas pour l’heure un grand engouement de la part des investisseurs. Seuls 12% des montants escomptés avaient été mobilisés le vendredi 12 janvier, compromettant le futur emprunt de 105 milliards de shillings prévu dans l’année fiscale 2011-2012. Les analystes attribuent ce faible succès dans la mobilisation des ressources en interne à la dégradation des conditions macroéconomiques kenyanes (le déficit budgétaire atteint 7,4% du PIB), à la l’inflation et à l’instabilité du marché de change.

Maurice. La Bourse de Maurice a enregistré des transactions de l’ordre de 567 millions de dollars en 2011, un record depuis sa création en 1989 et qui s’explique par le rachat de 75% de la filiale locale de Shell par Vivo Energy. Une bonne partie de ce volume a transité par le marché officiel (497 millions de dollars). En dépit de ce regain d’activité, l’indice composite, la SMDEX, a terminé l’année en repli de 4% à 1888, 38 points. De son côté, le compartiment des PME (Development Entreprise Market) a enregistré un flux transactionnel de 60 millions de dollars en 2011 contre 67 millions une année plutôt.

Publicités
Étiquettes :

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :