L’interconnexion électrique imminente entre le Soudan et l’Ethiopie (Les Afriques n°187 du 26/01/2012)

L’Ethiopie dispose d’un potentiel de production hydroélectrique estimé à 45.000 MW. Considéré comme l’un des plus grands producteurs de houille blanche du continent, le pays, riche de ses infrastructures actuelles, va mettre en place, au cours de l’année 2012, une ligne d’interconnexion électrique de 230 kV, sur près de 300 km, avec le Soudan voisin. L’information a été dévoilée la semaine dernière par Ethiopian Electric & Power Corporation (Eepco). L’entreprise a effectivement précisé que cette nouvelle ligne, qui fera de l’Ethiopie un pays exportateur de courant électrique, devrait être posée au cours du premier trimestre 2012. Elle reliera les villes éthiopiennes de Bahir Dar et Metema, à la ville frontalière de Gedaref au Soudan. L’Ethiopie exporte déjà près 35 MW par mois à destination de Djibouti, générant des revenus mensuels atteignant 1,5 millions de $. Pour faire face à la demande soudanaise, le volume de production d’électricité destiné à l’exportation devrait atteindre jusqu’à 100 MW. Le projet d’interconnexion est financé à hauteur de 41 millions de $ par la Banque Mondiale.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :