Urbanisme : création de l’Académie d’Afrique de l’Est (www.flyingblueclubafrica.fr du 31/01/2012)

Les bidonvilles poussent comme des champignons quasiment autour de toutes les villes d’Afrique. L’Afrique de l’Est n’est pas une exception ; des villes comme Nairobi et Kisumu croissent à vue d’œil, sans que cette expansion ne soit vraisemblablement planifiée ou que de bonnes conditions de vie ne soient garanties. « Ce n’est qu’en combinant volonté politique et compétences que les choses pourront vraiment évoluer. L’éducation fait cruellement défaut »,explique Maria Nyström, professeur en gestion de l’urbanisme à l’université de Chalmers en Suède, à la « naissance » de l’Académie d’Afrique de l’Est flambant neuve à Kisumu, au Kenya.

L’Académie d’Afrique de l’Est est une université toute récente qui entamera son année avec 40 étudiants, issus de préférence des pays d’Afrique de l’Est. « Ils deviendront les architectes, concepteurs et ingénieurs de demain, capables d’apporter des idées nouvelles et de résoudre les problèmes urbains de tous types comme ceux liés à la sécurité et aux logements bon marché, à l’éclairage ou au réseau d’assainissement » explique le professeur Maria Nyström. Cette enseignante jouera un rôle clé dans la création et la « construction » de l’académie en favorisant la collaboration entre les universités de Chalmers, de Göteborg et de plusieurs universités régionales situées autour du Lac Victoria.

Vivre dans des bidonvilles. Les problèmes auxquels les futures architectes, concepteurs et ingénieurs devront faire face sont colossaux. Un citadin du monde sur trois vit dans des bidonvilles, manque d’eau, d’électricité et ne dispose pas de système d’assainissement. Le professeur Nyström a travaillé dans des villes comme Kisumu et Nairobi pendant presque dix ans et y a étudié les conditions de vie. Il est désormais temps de trouver une solution à long terme. « À part une école rattachée à l’université de Maseno, spécialisée dans la planification, aucune université de la région n’enseigne aux étudiants comment créer de meilleures conditions de vie en milieu urbain. Nous sommes prêts à relever le défi et fournir un niveau d’éducation supérieur dans cette région. » L’approche de Nyström concernant le programme est très pragmatique. « Nous souhaitons que les étudiants étudient les véritables conditions de vie des africains. Les meilleures idées viennent du terrain, souvent lorsque l’on collabore avec les citadins. »

Un campus discret. Il reste encore beaucoup à faire en ce qui concerne l’aspect officiel de l’Académie d’Afrique de l’Est. « Nous en sommes encore à résoudre des problèmes d’organisation ; mais entre-temps, les cours auront déjà commencé. Appelons cela, si vous voulez, une ouverture « en douceur ». « Le campus de l’université sera de toute façon discret, bon marché et construit en partie dans l’enceinte de la ville. « Nous voulons vraiment rester en contact avec la communauté. Inspiré des villages de la tribu Luo, l’école sera par exemple composée de petits pavillons qui pourront ensuite être agrandis. Les jardins seront conçus pour permettre l’enseignement à l’extérieur. »

De meilleurs espaces réservés aux marchés. Certains étudiants tiennent déjà leur première étude de cas : concevoir de meilleurs espaces réservés aux marchés en Afrique. « Cela signifie des marchés avec des conditions de travail plus hygiéniques pour les bouchers, un meilleur éclairage et des solutions pratiques pour que les mères puissent surveiller leurs enfants tout en vendant leurs produits », explique Maria Nyström, persuadée que l’Académie d’Afrique de l’Est peut aussi contribuer à faire renaître l’artisanat d’Afrique de l’Est, comme la menuiserie et la poterie par exemple, d’ailleurs inclus dans son programme d’enseignement sur la création. «L’artisanat est vraiment en péril en Afrique. Nous sommes intimement persuadés que cette nouvelle université peut changer la vie des gens, à tous les niveaux.»

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :