Rwanda : à la recherche de débouchés pour les excédents agricoles (Les Afriques n°188 du 02/02/2012)

Agnès Kalibata, ministre rwandaise de l’agriculture et des ressources animales, annonce un excédent prévu de 300.000 t de maïs et de 200.000 t de fèves, pour l’année en cours. Face à des récoltes qui ont augmenté de manière exponentielle, les exploitants rwandais sont aujourd’hui confrontés à des difficultés d’écoulement de leurs productions. Maintenant que les déficits ont été surmontés, il reste à combler les lacunes dans la manutention post-récolte pour permettre aux agriculteurs de bénéficier au maximum de leurs récoltes. En, effet, il n’est pas rare de trouver dans le district de Musanze (Nord du Rwanda) des agriculteurs, qui grâce à des semences améliorées, sont arrivés à récolter plus 400 kg de maïs, contre à peine 70 kg sur les mêmes unités de surface. A cela s’ajoute les résultats de divers programmes gouvernementaux d’irrigation, de mécanisation et de l’optimisation dans l’utilisation des terres, de semences améliorées, et autres produits phytosanitaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :