Kenya : surchauffe sur les polices d’assurance de protection contre le risque politique (Les Afriques n°192 du 01/03/2012)

En raison de prochaines échéances électorales au Kenya, une certaine inflation affecte les primes d’assurances. Plusieurs analystes, trouvent que ce surenchérissement est dû à la forte demande des entreprises qui cherchent à se prémunir contre d’éventuelles pertes que pourraient occasionner les prochaines échéances électorales. Les dégâts causés par les violences au lendemain des élections de 2008 sont encore frais dans les mémoires. Souvik Banerjea, directeur marketing senior en charge du terrorisme, de la violence politique, et du sabotage à Afrique Trade Insurance Agency (ATI), explique que la forte croissance de la demande pour se prémunir contre les émeutes politiques, le terrorisme et les politiques économiques de sabotage, sont autant de causes pour que les entreprises souscrivent des polices d’assurance. Les opérateurs ont réagi prudemment en augmentant les taux de cotisation, a-t-il ajouté.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :