Tanzanie : les compagnies minières sous pression (Les Afriques n°193 du 15/03/2012)

Jakaya Kikwete, président de la Tanzanie, a exhorté les compagnies minières à verser leurs taxes et redevances à terme échu. De même, il les a incité à effectuer une partie de leurs approvisionnement sur le marché local au lieu d’importer. En procédant ainsi, elles contribueraient grandement à l’autonomisation économique des populations riveraines de ces industries extractives. Joignant l’acte à la parole, le chef de l’Etat, qui a refusé de boire une eau en bouteille, parce qu’importée, a indiqué que les communautés locales doivent bénéficier de ressources naturelles environnantes pour éviter d’éventuels conflits. Pour sa part, Adam Malima, ministre délégué de l’énergie et des minéraux, a précisé que le secteur minier a connu, entre 1997 et 2010, une croissance qui est passée de 2,1% à 15,9% et permis d’engranger plus de 50% des recettes en devises du pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :