Malawi : le président Mutharika résiste (Les Afriques n°194 du 22/03/2012)

Les experts de la Banque Mondiale et du FMI demandent au Malawi de dévaluer sa monnaie de 40%, estimant que son taux de change est surévalué. Ce à quoi le président Mutharika refuse reprochant aux institutions de Bretton Woods d’ignorer les coûts économiques et sociaux d’une telle opération. Arrivera-t-il à résister encore longtemps à ses principaux bailleurs de fonds ?

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :