L’Afrique vend ses terres arables (Les Afriques n°196 du 05/04/2012)

203 millions d’hectares (huit fois la taille de la Grande Bretagne) sont passés sous contrôle d’investisseurs étrangers entre 2000 et 2010, à travers des ventes ou des locations longues durées. Environ deux tiers des transferts (66%) concernent l’Afrique. L’Ethiopie, le Libéria, le Mozambique et le Soudan sont les plus actifs dans ce commerce. L’Asie ne peserait que 14% dans le marché des terres arables.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :