La BAD tête de file du plus grand projet éolien en Afrique (Les Afriques n°196 du 05/04/2012)

D’un coût d’investissement de 585 millions d’euros, le grand parc éolien d’Afrique qui sera construit dans le nord semi-désertique du Kenya comprendra 365 éoliennes et dépassera celui de Melloussa au Nord du Maroc (Tanger, 140 MW), jusque-là leader continental. La BAD est chef de file du projet kenyan en tant que principal facilitateur du prêt (70% du coût du projet), aux côtés des banques britanniques et sud-africaines dont Standard Bank et Nedbank. Plusieurs fonds d’investissements sont associés au projet.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :