Lancement du Fonds Carbone pour l’Afrique (Les Afriques n°199 du 26/04/2012)

La BOAD passe à la vitesse supérieure. Elle vient de s’associer avec 2 autres organismes de financement privés, CDC Climat et Proparco, pour la mise en place d’un Fonds Carbone d’un montant de 45 millions d’euros pour soutenir la croissance verte en Afrique. D’autres investisseurs sont annoncés dans le pipe.

C’est le tandem à 3. L’institution de financement et de développement ouest-africaine (BOAD), CDC (Groupe Caisse des Dépôts) et Proparco, filiale chargée du secteur privé de l’Agence française de Développement ont lancé ce mercredi 18 avril 2012, à Addis Abéba le Fonds Carbone pour l’Afrique (FCA) pour soutenir le développement de l’économie verte du continent africain en particulier celle de l’Afrique subsaharienne. D’un montant d’un 45 millions d’euros mobilisé équitablement à hauteur de 15 millions d’euros par chaque partenaire, le Fonds Carbone dédié à l’Afrique sera géré par CDC Climat Asset Management qui a le mandat d’investir dans des projets novateurs d’énergie renouvelable, de méthanisation et surtout dans des programmes ambitieux d’équipements domestiques à faibles émissions de carbone, menés dans les pays au Sud du Sahara jusqu’en 2020. Les trois bailleurs ont décidé d’engager ensemble la bataille via ce mécanisme de financement de la croissance de l’économie verte africaine. Dans une déclaration conjointe des trois gros sponsors, parvenue à Les Afriques, «Seulement 1,2 % à ce jour des financements créés par le protocole de Kyoto ont bénéficié à l’Afrique sub-saharienne, malgré un potentiel de réductions d’émissions de carbone de la région plus élevé. Un financement spécifique de la valeur climatique et environnementale des investissements y est plus que jamais nécessaire». En réalité, le seul outil de financement existant aujourd’hui est le Mécanisme pour un Développement Propre (MDP), lequel a connu récemment des améliorations, qui ont permis de lever d’importants obstacles au montage et à la mise en œuvre des projets. Lors de cette rencontre à Addis-Abéba, les trois organismes qui devront mobiliser d’importantes lignes de financement destinés à des projets de grande valeur -ont appelé à la création imminente de cadres nouveaux institutionnels aussi bien européens qu’internationaux plus favorables au financement de la croissance verte. Le Conseil d’administration du Fonds Carbone est présidé par Eric Bio, Directeur à la BOAD.

Ismael Aidara

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :