Flash éco Afrique de l’Est (Les Afriques n°227 du 17/01/2013)

Notation : le Kenya maintient son B+

A moins de trois mois des élections de mars 2013, le Kenya s’est vu confirmé sa note B+/B par Standard and Poor’s. Les craintes d’une crise électorale et le faible niveau de développement ont été les facteurs contraignants de cette note. Les points forts du pays restent la poursuite d’une croissance robuste, la diversification de l’économie et un marché domestique de la dette en croissance. L’inflation, qui avait atteint 14% en 2011, devrait redescendre à un niveau de 6% en 2013. La Banque centrale a ramené son taux directeur de 18 à 11%. La nouvelle constitution promulguée en 2010 contribuera-t-elle à inculquer plus de transparence aux élections présidentielles ?

CRDB Bank de Tanzanie investit au Burundi

Pour démarrer ses opérations au Burundi voisin, CRDB Bank, une des principales institutions financières en Tanzanie, a décidé d’y injecter 10 millions de $ d’investissements. Dr Charles Kimei, directeur général de la banque, a souligné, qu’outre cet investissement en capital, l’établissement s’impliquera dans des financements tout aussi importants pour soutenir l’éducation et stimuler le secteur sportif dans le cadre de sa responsabilité sociale des entreprises (RSE).

Prêt bonifié de la Banque Mondiale à l’Ethiopie

Le prêt bonifié de 4 milliards $ de la Banque Mondiale, décaissable sur les 4 prochaines années, dont vient de bénéficier l’Ethiopie, «récompense» la croissance durable et à deux chiffres de ce pays. Pour Ahmed Shide, ministre éthiopien des finances et du développement économique, et Guang Zhe Chen, directeur de la Banque Mondiale pour l’Ethiopie, qui ont paraphé l’accord de prêt, cette nouvelle ligne permettra de créer davantage d’emplois, de renforcer la compétitivité de l’économie et réduire la pauvreté.

7 banques mauriciennes dans le top 100 des banques africaines

Pour l’année 2012, notre consœur African Banker vient de classer pas mois de 7 banques mauriciennes dans le classement des 100 premières du continent. Il s’agit de la Mauritius Commercial Bank (MCB) à la 25ème place en progression de 9 places (765 millions $ de fonds propres et 6,1 milliards $ d’actifs), la State Bank of Mauritius (SBM), 48ème qui a gagné 4 places, la Standard Chartered Bank (59ème), Investec Bank (64ème) et Barclays Bank (75ème), suivies de HSBC Mauritius (77ème) et State Bank of India (Mauritius) (95ème). A noter que 5 groupes bancaires sud-africains dominent ce classement, à savoir Standard Bank, FirstRand Banking Holdings, ABSA, Nedbank et Investec. Les banques nigérianes et nord africaines suivent de près.

Investissements en hausse dans le secteur minier au Rwanda

Comparés aux 24 millions de $ injectés au Rwanda dans le secteur minier en 2011, les investissements  enregistrés en 2012 s’accélèrent avec près de 70 millions de $. Pour le Conseil du développement du Rwanda (RDB), ces afflux de capitaux pour exploiter 14 projets miniers permettront de tirer le plus grand avantage des richesses minières jusque-là peu exploitées du sous-sol rwandais.

Le Japon lorgne le charbon zimbabwéen

Japan Oil Gas and Metals National Corporation (Jogmec) est intéressée par l’importation de charbon du Zimbabwe, confirme récemment Don Chimanikire, ministre délégué au développement des ressources minières du gouvernement zimbabwéen. On peut le croire, car Jogmec est chargée d’assurer un approvisionnement stable en hydrocarbures, gaz naturel et minerais pour le Japon qui prévoit d’importer jusqu’à 15 millions de tonnes de charbon par an, soit davantage que toute la production zimbabwéenne.

Octroi d’un nouveau permis d’exploitation d’or en Ethiopie

Ezana Mining Development Plc, société privée éthiopienne, créée en 1993, et le ministère éthiopien des mines (MoM) viennent de signer un accord pour la production d’or. Grâce à cette convention, Ezana va produire 2000 kg d’or dans les 2 ans. A noter qu’actuellement, 135 investisseurs locaux et étrangers s’activent dans l’exécution de 250 projets d’exploration et de production d’or en Ethiopie.

Le textile éthiopien s’exporte mieux

Ato Bantihun Gessese, responsable des relations publiques de l’Institut éthiopien du développement de l’industrie textile, s’est réjoui des bons chiffres de la branche. Il a déclaré qu’au cours des 5 premiers mois de l’année 2012, les exportations de textiles ont atteint 35,6 millions de $ et devraient cumuler à près de 230 million de $ sur la campagne 2012-2013. La bonne tenue des ventes à l’étranger de vêtements, de tissus et fils, notamment en Afrique, Asie, Europe et sur les marchés américain, australien, autrichien, allemand, canadien, chinois, japonais et israélien y concours largement .

Zambie : hausse des exportations de métaux

A en croire Peter Mukuka, directeur par intérim du Bureau central zambien des statistiques (CSO), les exportations de métaux ont augmenté de 2842,4 milliards de kwacha zambien, à fin novembre 2012 contre 2835,9 milliards de kwacha au mois d’octobre 2012. Si les exportations non traditionnelles ont enregistré une moyenne de 39,4 % des recettes sur la période, par contre la contribution globale de métaux et de leurs produits a été de 60,6 %.

Tanzanie : Vodacom MPesa dans le secteur de l’assurance

En Tanzanie, l’opérateur télécoms Vodacom vient de lancer, en collaboration avec la compagnie d’assurance Tanzanie Patrimoine, une action inédite pour assurer une couverture assurance funérailles à ses clients M-Pesa (transferts d’argent par mobile). Depuis le lancement du produit, plusieurs centaines de clients l’ont déjà adopté, annonce Joseph Mardai, directeur général de Tanzanie Patrimoine.

Kenya : croisières en hausses à Mombasa

Plusieurs récentes arrivées de bateaux de croisière au port kenyan de Mombasa font entrevoir de prometteuses nouvelles perspectives pour l’industrie touristique du pays. Pour Mohamed Hersi, président de l’association de tourisme local, les récentes escales des bateaux de croisière MV Nautica, et MV Deutschland, sans omettre deux autres arrivées prochaines prévues entre les 18 et 26 janvier témoignent d’un regain pour ce type de tourisme au Kenya.

Le tourisme est une manne pour l’Ouganda

Pour Bill Gates, la région Kigezi en Ouganda figure parmi les plus beaux sites au monde. On peut que le croire, lui qui s’y est rendu 2 fois en l’espace de 10 ans. L’Unesco a classé le site Bwindi, avec sa forêt impénétrable, patrimoine mondial, tandis que le National Geographic Channel considère les volcans de Virunga, dans le sud-ouest de l’Ouganda, comme l’un des 20 meilleurs endroits à visiter à travers la planète, …

Ouganda : les compensations retardent l’autoroute Entebbe

Les fonds pour indemniser les populations et autres propriétaires fonciers sont en train de retarder la construction de l’autoroute Entebbe Express. Entamées, il y a un mois, les travaux sont aujourd’hui en stand-by. Abraham Byandala, ministre ougandais des travaux publics, vient de révéler que le gouvernement a besoin de 100 milliards de shilling pour indemniser les propriétaires fonciers pour les emprises et terrains sur 51,4 km. Vu que les fonds disponibles ne peuvent compenser que sur 15 km, il subsiste un reliquat de 71 milliards de shilling. A noter que c’est la société China Communications Construction qui est adjudicataire pour ce chantier de 476 millions de $.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :