Marchés : jackpot pour Kigali (Jeune Afrique n°2729-2730 du 28/04/2013)

Pour une première sur les marchés internationaux, c’est une très belle opération que réalise le Rwanda. Son emprunt obligataire, émis le 25 avril, a recueilli près de 3 milliards de dollars d’intentions de souscription… soit 7,5 fois les 400 millions de dollars sollicités. Ils seront remboursables sur dix ans au taux de 6,875%. À un moment où des États comme la Grèce lèvent leur dette à plus de 11%, le Rwanda se hisse au rang des grandes signatures souveraines, confirmant la crédibilité qu’il a gagnée auprès des investisseurs étrangers.

En quête de rendements meilleurs et sûrs, ces derniers ont, au cours de la dernière décennie, jeté leur dévolu sur l’Afrique, qui les séduit par ses remarquables performances économiques. Le Rwanda, qui, de tous les pays suivis par le Fonds Monétaire International, connaît la septième plus forte croissance, avec un taux d’environ 9% par an depuis la fin du génocide de 1994, passe de surcroît pour un très bon élève. Dirigé d’une main ferme par le président Kagamé, il affiche une certaine stabilité politique et est très peu corrompu.

Avec les 400 millions de dollars qui seront ainsi levés, le gouvernement compte rembourser une partie de la dette publique, achever la construction du Palais des congrès de Kigali et, surtout, financer un projet de centrale hydroélectrique. Une infrastructure indispensable pour accroître Ia compétitivité de ce pays qui attire de plus en plus de touristes. En 2012, ils étaient plus de I million à s’y rendre, contribuant à dégager 281,8 millions de dollars de revenus.

Stéphane Ballong

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :