Doing Business : l’Afrique améliore son climat des affaires (Les Afriques n°261 du 07/11/2013)

Le rapport Doing Business 2014 vient d’être publié par la Banque Mondiale. Pour cette année, le rapport constate une amélioration sensible du climat des affaires en Afrique.

Le classement Doing Business, publié par la Banque Mondiale, est un baromètre qui donne la situation du climat des affaires dans les différents pays du monde.

Selon le rapport «Doing Business 2014» qui tient en compte 189 pays, cette année, c’est l’île Maurice qui occupe la première place en Afrique (et la 20e place dans le classement global) en termes de facilité des affaires. Le Rwanda pointe en 2ème position (32ème sur le plan global), devant l’Afrique du Sud (41ème), le Bostwana (56ème) et le Ghana (67ème).

Au niveau mondial, le rapport 2014 fait état de l’augmentation de 18% du nombre de réformes de la réglementation des affaires, par rapport à 2012. Cette volonté de réduire les difficultés auxquelles font face les entreprises est également notable en Afrique. Bonne nouvelle pour le continent, neuf des vingt pays qui ont le plus réformé la réglementation des affaires durant ces cinq dernières années, sont situés au sud du Sahara : le Burundi, la Sierra Leone, la Guinée-Bissau, le Rwanda, le Togo, le Bénin, la Guinée, le Liberia et la Côte d’Ivoire. Pourtant, il reste beaucoup à faire sur le continent, pour rendre favorable l’environnement des affaires. Car les économies avec les meilleures réglementations des affaires sont plus susceptibles d’attirer les investisseurs étrangers et d’encourager les entrepreneurs locaux à créer davantage d’emplois, et contribuer à mettre fin à l’extrême pauvreté.

Le rapport souligne aussi que le rythme des réformes de la réglementation des affaires, continue de s’accélérer depuis la crise financière de 2008-09.

Le rapport a également recensé les 10 économies qui ont le plus progressé (par ordre d’amélioration du climat des affaires) cette année: l’Ukraine, le Rwanda, la Russie, les Philippines, le Kosovo, Djibouti, la Côte d’Ivoire, le Burundi, l’ex-République Yougoslave de Macédoine et le Guatemala.

En se basant sur une dizaine de critères, le rapport Doing Business permet d’évaluer si les pays facilitent ou non l’environnement des affaires. Création d’entreprises, obtention de permis de construire, de prêts, protection des investisseurs, sont autant de facteurs pris en compte par cette grande étude initiée chaque année par la Banque Mondiale et la Société Financière Internationale (SFI).

Ibrahim Souleymane

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :